Témoignages de clients

Sendik’s Food Market incarne les valeurs familiales

La chaîne d’épiceries familiale conserve son approche humaine ainsi que son lien avec les employés et la communauté pendant la pandémie de COVID-19.

 

Sendik’s Food Market fait partie du paysage de la région de Milwaukee, dans le Wisconsin, depuis 94 ans. Après avoir quitté Sant’Elia, en Sicile, la famille Balistreri émigre en 1926. C’est alors qu’elle se met à vendre fruits et légumes qu’elle transporte dans une charrette tirée par un cheval.

L’entreprise a prospéré au fil des générations, et la charrette a été remplacée par 17 épiceries, un centre de soutien sous forme d’entrepôt, ainsi que des effectifs comptant 1 800 employés. La mission de l’entreprise est d’offrir des produits de qualité et un service à la clientèle exceptionnel afin de proposer tout simplement la meilleure expérience qui soit au moment de faire ses courses.

Lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé, les épiceries ont été catégorisées comme entreprises essentielles, et les employés se sont soudainement retrouvés en première ligne pour fournir les services dont on ne pouvait se passer. Puis, lorsqu’on a demandé à la population générale de rester à son domicile et aux restaurants de ne conserver que le service de livraison, de plus en plus de gens se sont mis à faire des réserves de nourriture et à cuisiner à la maison.

Dans une interview récente, Ted Balistreri, copropriétaire de Sendik’s Food Market, a fait remarquer qu’en matière d’alimentation, les gens dépensaient aujourd’hui beaucoup plus à l’épicerie, tandis qu’avant la pandémie, le budget était réparti assez équitablement entre l’épicerie et les services alimentaires.

Sendik’s Food Market a rapidement réagi à cette hausse de la demande pour assurer la sécurité tant de ses employés que de ses clients dans les épiceries.

Communication rapide du protocole de sécurité

En réponse à la propagation de la COVID-19, Sendik’s Food Market a mis en place plusieurs protocoles pour assurer la santé et la sécurité de chacun : installation de parois de Plexiglas pour séparer le personnel aux caisses et les clients, établissement d’une heure réservée aux personnes âgées ou autres personnes à risque (de 7 h à 8 h) et nettoyage plus soutenu des surfaces les plus touchées comme les paniers et les lecteurs de cartes magnétiques. L’entreprise a aussi installé un marquage au sol afin d’inciter les clients à conserver une distance d’au moins deux mètres entre eux.

Pour communiquer rapidement et efficacement ces changements aux employés des 17 épiceries, Sendik’s Food Market a tiré parti du centre de messages dans Dayforce.

« Nous utilisons Dayforce pour communiquer les plus récentes informations afin de nous assurer que nos employés restent au courant de ce qui se passe », a expliqué Janet Jeter, superviseure du traitement de la paie chez Sendik’s Food Market. « Si un employé manifeste des symptômes ou contracte le virus, nous alertons ses collègues de l’épicerie qui pourraient être touchés. Nous communiquons aussi tout changement aux protocoles en magasin, par exemple concernant le créneau réservé aux personnes âgées. De plus, nous renseignons les employés quant aux précautions qu’ils doivent prendre. Le centre de messages de Dayforce nous a été vraiment utile pour communiquer nos messages le plus rapidement possible à l’ensemble du personnel. »

Les employés peuvent accéder aux communications ainsi qu’aux renseignements sur leurs horaires et leur rémunération à partir de leur téléphone, au moyen de l’application mobile de Dayforce. Celle-ci est particulièrement utile dans les situations où les employés n’ont pas tous le même accès aux technologies. « Beaucoup d’employés n’ont pas d’ordinateur à la maison. C’est très pratique de pouvoir tout faire à partir de l’application », a souligné Mme Jeter.

Reconnaissance du dévouement des employés de première ligne

Pour souligner le dévouement de ses employés, Sendik’s Food Market a mis en place depuis le 9 mars une prime de 10 % applicable à tous les employés de première ligne. « En ce moment, nous prenons pleinement conscience du caractère essentiel des employés qui travaillent dans nos épiceries, et nous voulons leur montrer notre reconnaissance », a indiqué Mme Jeter.

Au moyen de Dayforce, l’équipe de Mme Jeter a produit un rapport affichant le nombre d’heures régulières et d’heures supplémentaires qu’a travaillé chaque employé afin de calculer la prime.

« Vu la taille de nos effectifs, nous importons les données au moyen de la fonction Entrée rapide dans Dayforce », explique Mme Jeter. « Toutes les primes sont déjà établies à titre de rémunération supplémentaire. Il suffit donc d’intégrer les données de Dayforce à notre modèle, puis d’importer le tout. Une fois toute l’information recueillie, le processus n’exige qu’une quinzaine de minutes. »

Création d’emplois pour répondre à la demande

Comme suite aux instructions demandant à chacun de rester chez soi et de limiter les déplacements en magasin, les achats en ligne, les commandes à emporter sans contact et les demandes de livraison ont explosé.

Mme Jeter le confirme : depuis le début de la pandémie, les commandes en ligne effectuées auprès de Sendik’s Food Market sont très nombreuses. « La demande pour un service d’achats personnels a explosé. Nous avons d’ailleurs embauché bon nombre d’employés mis à pied par d’autres entreprises à titre de commis aux commandes personnelles pour tenter d’y répondre », a-t-elle expliqué.

Sendik’s Food Market a donc réuni cette nouvelle équipe aussi rapidement que possible. Selon Mme Jeter, en avril seulement, l’entreprise a embauché et intégré plus de 150 employés pour répondre à la demande. « Nous avons organisé deux séances d’intégration supplémentaires quotidiennes depuis la mi-mars, et avons accueilli une vingtaine d’employés par semaine, sinon plus. La hausse a été phénoménale. »

L’équipe de RH de l’entreprise a pu faire le suivi de ces nouveaux employés dans Dayforce en leur attribuant l’étiquette de travailleurs temporaires aux fins de la production de rapports. Il est ainsi possible de consulter rapidement et facilement les données afin d’évaluer la proportion d’employés temporaires par rapport aux employés à temps plein.

Mme Jeter affirme aussi qu’il a été intéressant d’étudier la hausse de commandes en ligne, et se demande si cette nouvelle tendance perdurera. « Les personnes qui ont fait leurs courses en ligne pendant la pandémie alors qu’elles n’y avaient peut-être jamais songé auparavant pourraient décider de conserver cette façon de faire si l’expérience leur a plu », a-t-elle expliqué.

Article connexe : Le secteur du commerce de détail d’aujourd’hui et de demain : se préparer pour l’avenir du travail

Participation de tous et reconnaissance de la part de la communauté

Étant elle-même une entreprise détenue et exploitée par une famille, Sendik’s Food Market est attachée aux valeurs de solidarité et d’entraide en période difficile. Voyant le fort achalandage des épiceries et les longues heures effectuées par les employés pour assurer un service en continu, les dirigeants de l’entreprise ont voulu donner un coup de main.

« Nous sommes une famille. Et dans une famille, il faut s’entraider. Je ne vois pas de meilleure façon de décrire la situation », a déclaré Mme Jeter. « Tous veulent prêter main-forte, quelle que soit la tâche. Les propriétaires et les vice-présidents sont dans les épiceries pour alléger le fardeau des employés en préparant les commandes personnelles. Voilà comment s’est déroulée l’entraide : chacun s’est porté volontaire pour faire des tâches qui n’avaient rien à voir avec ses responsabilités habituelles afin d’appuyer les équipes des épiceries. »

La communauté a apprécié le fait que les épiceries Sendik’s Food Market restent ouvertes et bien garnies. « Nous avons reçu des commentaires très positifs. Nos clients nous remercient chaudement et espèrent vraiment que tous sont gentils avec nos employés », a affirmé Mme Jeter.

Conseils de partenaires de confiance, et gestes pour freiner la contagion

Au cours des derniers mois, de nombreux aspects de nos vies ont été bouleversés, et les employés et entreprises du monde entier ont dû s’adapter aux conditions changeantes. Dans un tel contexte, il est crucial de pouvoir s’appuyer sur des partenaires sur lesquels on peut compter.

Les équipes responsables des RH et du traitement de la paie à Sendik’s Food Market ont trouvé en Ceridian un partenaire pour leur offrir du soutien, de l’information sur les pratiques exemplaires et des conseils sur la façon d’améliorer la vie au travail de leurs employés pendant la pandémie. « Ce qui était vraiment bien, c’était de pouvoir se reporter aux procédures écrites de Ceridian sur la façon de nettoyer les horloges de pointage et sur la fréquence à laquelle le faire. Il nous suffisait de suivre ces guides, ce qui est d’autant plus important dans la situation actuelle », a dit Mme Jeter.

Mme Jeter a aussi pu collaborer avec d’autres clients de Ceridian pour échanger des solutions et donner des astuces par l’entremise de la plateforme XOXO, qui favorise les interactions entre les clients de Ceridian. « Le babillard est rempli d’idées à glaner. On n’y trouve pas que du soutien par rapport au système, mais aussi pour les membres de la communauté de clients. Il est possible de dialoguer avec des personnes qui traversent une situation similaire et de les consulter sur leurs approches », a expliqué Mme Jeter.

S’il est un aspect que Mme Jeter aime particulièrement à propos de Dayforce, c’est qu’il lui permet de travailler efficacement, où qu’elle soit. « Même en étant à la maison, je peux consulter les cartes de pointage, puis transmettre et traiter les données de la paie. Je peux tout faire à distance », a-t-elle ajouté.

Autres ressources qui pourraient vous intéresser

×
Renseignez-vous sur nos produits, consultez notre documentation, et plus encore. Entrez votre requête dans le champ de recherche ci-dessus. Des résultats s’afficheront à mesure que des mots-clés sont saisis.