Communiqué de presse

Ceridian annonce ses résultats pour le premier trimestre de 2019

Minneapolis (Minnesota) et Toronto (Ontario), le 1 mai 2019

  • Le total des produits s'est élevé à 203,7 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019, en hausse de 7,9 % par rapport à la même période l'an dernier, et, en devises constantes, en hausse de 9,5 % par rapport à la même période l'an dernier
  • Les produits de Dayforce se sont chiffrés à 132,8 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019, en hausse de 27,6 % par rapport à la même période l'an dernier, et, en devises constantes, en hausse de 28,6 % par rapport à la même période l'an dernier
  • Les produits générés par les solutions infonuagiques se sont établis à 154,6 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019, en hausse de 21,8 % par rapport à la même période l'an dernier, et, en devises constantes, en hausse de 23,7 % par rapport à la même période l'an dernier
  • Le bénéfice d'exploitation s'est élevé à 27,4 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019, et le BAIIA ajusté s'est chiffré à 49,8 millions de dollars au premier trimestre de 2019, en hausse de 7,1 % par rapport à la même période l'an dernier

Télécharger ce communiqué de presse

Ceridian HCM Holding Inc. (« Ceridian » ou la « Société », et CDAY au NYSE et à la TSX), un fournisseur mondial de technologies de gestion du capital humain (GCH), a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du premier trimestre clos le 31 mars 2019. Sauf indication contraire, tous les résultats financiers sont exprimés en dollars américains. Un rapprochement des principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») des États-Unis et des mesures financières non définies par les PCGR a été fourni dans le présent communiqué, qui comprend les tableaux ci-joints. Une explication de ces mesures est également fournie ci-dessous sous la rubrique « utilisation de mesures financières non conformes aux PCGR ».

« Nous sommes satisfaits des résultats du premier trimestre de 2019 », a déclaré David Ossip, président du conseil d'administration et chef de la direction de Ceridian. « Les produits de Dayforce, notre plateforme infonuagique de GCH et produit phare, ont progressé de 28 % pour atteindre 132,8 millions de dollars, et nous avons maintenant 3 851 clients qui utilisent la plateforme Dayforce en ligne. Au cours du premier trimestre, nous avons continué à observer une forte demande sur le marché pour nos produits. »

Arthur Gitajn, vice-président directeur et chef des finances de Ceridian, a ajouté : « Nous avons réalisé un bénéfice net de 11,2 millions de dollars et un bénéfice net dilué par action de 0,08 $ pour le premier trimestre de 2019, comparativement à un bénéfice net de 0,1 million de dollars et à une perte nette diluée par action de (0,07) $ pour le premier trimestre de 2018. »

Points saillants du premier trimestre de 2019

Produits

  • Le total des produits, qui comprend les produits des solutions infonuagiques et de bureau, a progressé de 7,9 % par rapport au premier trimestre de 2018, pour se chiffrer à $203,7 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019. En excluant l'effet de la conversion des devises, le total des produits a augmenté de 9,5 % pour le premier trimestre de 2019 par rapport au premier trimestre de 2018.
  • Les produits de Dayforce se sont accrus de 27,6 % par rapport au premier trimestre de 2018, pour s'établir à 132,8 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019. En excluant l'effet de la conversion des devises, les produits de Dayforce ont progressé de 28,6 % pour le premier trimestre de 2019 par rapport au premier trimestre de 2018.
  • Les produits générés par les solutions infonuagiques, qui comprennent Dayforce et Powerpay, ont augmenté de 21,8 % par rapport au premier trimestre de 2018, pour s'établir à 154,6 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019. En excluant l'effet de la conversion des devises, les produits de Cloud ont progressé de 23,7 % pour le premier trimestre de 2019 par rapport au premier trimestre de 2018.​

Marge brute, bénéfice d'exploitation et BAIIA ajusté

  • La marge brute des services récurrents s'est améliorée pour s'établir à 70,5 % pour le premier trimestre de 2019, comparativement à 68,5 % pour le premier trimestre de 2018. La marge brute des services professionnels et autres s'est accrue pour se chiffrer à (14,2) % pour le premier trimestre de 2019, comparativement à (17,6) % pour le premier trimestre de 2018.
  • La marge brute s'est améliorée pour s'établir à 45,9 % pour le premier trimestre de 2019, comparativement à 43,9 % pour le premier trimestre de 2018.
  • Le bénéfice d'exploitation s'est élevé à 27,4 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019, comparativement à 28,0 millions de dollars pour le premier trimestre de 2018. Exclusion faite de l'incidence des charges liées à la rémunération à base d'actions, des frais liés principalement au placement secondaire d'actions de mars 2019 et des charges au titre des indemnités de cessation d'emploi, le bénéfice d'exploitation se serait élevé à 36,7 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019, comparativement à 33,2 millions de dollars pour le premier trimestre de 2018, soit une augmentation de 10,5 %.
  • Le BAIIA ajusté s'est accru de 7,1 % par rapport au premier trimestre de 2018, pour s'établir à 49,8 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019.

Bénéfice net (perte nette) et bénéfice net (perte nette) par action

  • Le bénéfice tiré des activités poursuivies avant la charge d'impôts s'est élevé à 16,9 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019, comparativement à 8,0 millions de dollars pour le premier trimestre de 2018, soit une hausse de plus de 100 %. Le bénéfice net s'est élevé à 11,2 millions de dollars pour le premier trimestre de 2019, comparativement à 0,1 million de dollars pour le premier trimestre de 2018. Le bénéfice net dilué par action s'est chiffré à 0,08 $ pour le premier trimestre de 2019 en se fondant sur un nombre moyen pondéré d’actions ordinaires diluées en circulation de 147,0 million, comparativement à une perte nette diluée par action de (0,07) $ pour le premier trimestre de 2018 en se fondant sur un nombre moyen pondéré d’actions ordinaires diluées en circulation de 65,3 millions.

Bilan

  • La trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 206,3 millions de dollars en date du 31 mars 2019, soit une diminution de 11,5 millions de dollars par rapport au solde de 217,8 millions de dollars en date du 31 décembre 2018.
  • La dette totale se chiffrait à 668,9 millions de dollars en date du 31 mars 2019, soit une diminution de 1,4 million de dollars par rapport au solde de 670,3 millions de dollars en date du 31 décembre 2018.

Nombre de clients qui utilisent Dayforce en ligne

  • 3 851 clients utilisaient en ligne la plateforme Dayforce en date du 31 mars 2019, ce qui représente une augmentation nette de 697 clients par rapport aux 3 154 clients de Dayforce en date du 31 mars 2018 et une augmentation nette de 133 clients par rapport aux 3 718 clients en date du 31 décembre 2018.

Prises de position comptables récemment adoptées

  • Les données de la période précédente dans le présent communiqué ont été ajustées afin de refléter l'adoption, en date du 1er janvier 2019, des normes Accounting Standards Update (ASU) No. 2014-09, Revenue from Contracts with Customers (Topic 606), ASU No. 2017-07, Compensation—Retirement Benefits, et ASU No. 2016-18, Restricted Cash.
  • Pour une discussion et une divulgation plus détaillées des incidences de l'adoption de ces nouvelles prises de position comptables, veuillez consulter notre rapport trimestriel sur le formulaire 10-Q pour le trimestre clos le 31 mars 2019, qui a été déposé auprès de la Securities and Exchange Commission le 1er mai 2019.

Perspectives commerciales

En se fondant sur l'information disponible en date du 1er mai 2019, Ceridian publie les prévisions ci-dessous pour le deuxième trimestre et l'exercice complet de 2019. Les prévisions ci-dessous reflètent un taux de change de 1,30 dollar canadien pour 1,00 dollar américain. Le taux de change moyen entre le dollar américain et le dollar canadien a été de 1,33 $ au cours du premier trimestre de 2019, le taux de change quotidien ayant varié entre 1,31 $ et 1,36 $ au cours de cette période. Le taux de change moyen entre le dollar américain et le dollar canadien a été de 1,30 $ au cours de 2018, le taux de change quotidien ayant varié entre 1,23 $ et 1,36 $ au cours de cette période.

Ensemble de l'exercice 2019

Nous réaffirmons les fourchettes cibles que nous avons présentées le 6 février 2019 pour les produits générés par les solutions infonuagiques, le total des produits et le BIAIIA ajusté, soit :

  • Les produits générés par les solutions infonuagiques devraient se situer entre 655,0 millions et 660,0 millions de dollars.
  • Le total des produits devrait se situer entre 810,0 millions et 815,0 millions de dollars.
  • L'EBE ajusté devrait se situer entre 182,0 millions et 187,0 millions de dollars.

Pour chaque 0,01 $ de variation du taux de change entre le dollar américain et le dollar canadien, nous estimons que l'incidence sur les fourchettes de nos prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2019 serait d'environ 1,6 million de dollars sur les produits générés par les solutions infonuagiques, d'environ 2,0 millions de dollars sur le total des produits et d'environ 0,6 million de dollars sur le BAIIA ajusté.

Deuxième trimestre de 2019

Nous publions les prévisions suivantes pour le deuxième trimestre de 2019 :

  • Les produits générés par les solutions infonuagiques devraient se situer entre 154,0 millions et 156,0 millions de dollars.
  • Le total des produits devrait se situer entre 191,0 millions et 193,0 millions de dollars.
  • Le BAIIA ajusté devrait se situer entre 37,0 millions et 39,0 millions de dollars.

Pour chaque 0,01 $ de variation du taux de change entre le dollar américain et le dollar canadien, nous estimons que l'incidence sur les fourchettes de nos prévisions pour le deuxième trimestre de 2019 serait d'environ 0,4 million de dollars sur les produits générés par les solutions infonuagiques, d'environ 0,5 million de dollars sur le total des recettes et d'environ 0,15 million de dollars sur le BAIIA ajusté.

Par ailleurs, comme ce fut le cas au cours des exercices antérieurs, les produits de notre entreprise sont plus élevés pour le premier trimestre comparativement au deuxième trimestre en raison de facteurs saisonniers, à savoir principalement des soldes de caisse plus élevés au premier trimestre ainsi que des produits générés par l'impression et le traitement de feuillets de fin d'exercice W-2 (États-Unis) et T4 (Canada) au cours du premier trimestre de chaque exercice.

Nous n'avons pas fourni de rapprochement des fourchettes de BAIIA ajusté pour le deuxième trimestre de 2019 et l'ensemble de l'exercice 2019 d'une part, et, d'autre part, la mesure financière directement comparable définie par les PCGR puisque l'information pertinente pour les périodes futures, sur laquelle ce rapprochement serait fondé, n'est pas disponible en raison de l'incertitude et de la variabilité potentielle de l'amortissement, des charges liées à la rémunération à base d'actions, des variations des taux de change et d'autres éléments.

Détails de la conférence téléphonique

Ceridian tiendra une conférence téléphonique le 1er mai 2019 à 17 heures (HAE) pour discuter des résultats financiers du premier trimestre de 2019. Ceux qui désirent y participer au moyen de la diffusion Web doivent accéder à l'appel par le site Web du service des Relations avec les investisseurs de Ceridian à l'adresse https://investors.ceridian.com. Ceux qui désirent y participer par téléphone peuvent appeler le 877 701-0459 (États-Unis) ou le 647 689-5466 (ailleurs dans le monde). L'enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible au moyen de la diffusion Web sur le site Web du service des Relations avec les investisseurs de Ceridian à l'adresse https://investors.ceridian.com.

 

Ceridian HCM Holding Inc.

Ceridian. Améliorer la vie au travail.

Ceridian est un fournisseur mondial de technologies de gestion du capital humain. Dayforce, notre plateforme infonuagique de GCH et produit phare, offre des fonctions de gestion des ressources humaines, de la paie, des avantages sociaux, des effectifs et des talents. Celle-ci optimise la gestion de l'ensemble du cycle d'emploi en facilitant notamment le recrutement, la mobilisation, la rémunération, la répartition et le perfectionnement des employés. Ceridian offre des solutions pour les organisations de toutes tailles.

Utilisation de mesures financières non définies par les PCGR

Nous utilisons certaines mesures financières non définies par les PCGR dans le présent communiqué, y compris le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté et la croissance des produits en devises constantes. Nous croyons que le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté, ainsi que les mesures financières non définies par les PCGR, sont utiles à la direction et aux investisseurs à titre de mesures supplémentaires pour évaluer notre performance opérationnelle dans son ensemble. Le BAIIA ajusté est une composante de notre programme d'incitation au rendement à l'intention des cadres, et le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté sont utilisés par la direction pour évaluer la performance et comparer notre performance opérationnelle à celle de nos concurrents. Nous définissons le BAIIA ajusté comme le bénéfice net ou la perte nette avant les intérêts, les impôts et l'amortissement, ajusté de manière à exclure le bénéfice net ou la perte nette lié aux activités abandonnées, les frais de gestion de commanditaire, les charges hors trésorerie au titre de la moins-value des actifs, les gains ou pertes sur des actifs ou passifs libellés en une devise étrangère autre que la devise fonctionnelle d'une filiale de l'entreprise, les charges liées à la rémunération à base d'actions, les charges au titre des indemnités de cessation d'emploi, les honoraires de consultation liés à une restructuration, les frais de transaction et les charges de remplacement liées à l'environnement. La marge du BAIIA ajusté est obtenue en calculant le pourcentage du total des produits que représente le BAIIA ajusté. La direction estime que le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté sont utiles pour souligner les tendances quant au rendement au chapitre de la gestion parce que le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté excluent les résultats de décisions qui ne s'inscrivent pas dans le cours normal de nos activités commerciales.

Nous présentons le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté à titre de mesures supplémentaires de notre performance qui ne sont pas requises par les PCGR, ni établies en vertu de ceux-ci. Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté ne devraient pas être considérés comme des mesures de rechange pour le bénéfice ou la perte d'exploitation, le bénéfice net ou la perte nette, le bénéfice par action ou toute autre mesure de performance établie en vertu des PCGR, ou comme des mesures des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation ou de liquidité. Notre présentation du BAIIA ajusté et de la marge du BAIIA ajusté ne doit pas être interprétée comme signifiant que nos résultats futurs ne seront pas touchés par des éléments similaires à ceux qui ont été éliminés de cette présentation. Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté sont inclus dans cette discussion parce qu'ils sont des mesures clés utilisées par la direction pour évaluer notre performance opérationnelle.

Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté ne sont pas définis par les PCGR, ne sont pas des mesures du bénéfice net, du bénéfice d'exploitation ou de toute autre mesure de rendement établie en vertu des PCGR, et ils comportent des limites importantes. Notre utilisation des termes « BAIIA ajusté » et « marge du BAIIA ajusté » pourrait ne pas être comparable à des mesures portant le même nom présentées par d’autres entreprises de notre secteur et ces mesures ne sont pas des mesures de rendement établies en vertu des PCGR.

Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté ont des limites importantes comme outils analytiques, et vous ne devriez pas les considérer isolément ou comme substituts pour l'analyse de nos résultats établis aux termes des PCGR. Voici quelques-unes de ces limites :

  • Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté ne tiennent pas compte de nos charges ayant un effet sur la trésorerie ou de nos besoins futurs au titre des dépenses d’investissement ou des engagements contractuels;
  • Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté ne tiennent pas compte des variations de nos besoins en fonds de roulement ou de nos besoins de liquidités à cet égard;
  • LE BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté ne tiennent pas compte des charges pour les actifs qui sont amortis et qui devront possiblement être remplacés dans le futur;
  • Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté ne tiennent pas compte de l'incidence de la rémunération à base d'actions sur nos résultats d'exploitation;
  • L'BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté ne tiennent pas compte de l’importante charge d’intérêt ou des besoins de liquidités liés aux paiements de l’intérêt et du principal sur notre dette; et
  • Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté ne tiennent pas compte de notre charge d'impôts ou des besoins de trésorerie pour faire nos versements d'impôt.

Dans votre évaluation du BAIIA ajusté et de la marge du BAIIA ajusté, vous devriez être conscient de la possibilité que nous engagions dans le futur des dépenses similaires à celles qui ont été éliminées de cette présentation.

Nous présentons la croissance des produits en devises constantes afin d'évaluer la performance de nos activités sous-jacentes, exclusion faite de l'incidence des variations des taux de change, ce que nous croyons être utile pour la direction et les investisseurs. Nous calculons la variation du pourcentage des produits en devises constantes en appliquant aux produits enregistrés à l'origine en dollars canadiens un taux de change fixe de 1,30 dollar canadien pour 1,00 dollar américain pour toutes les périodes historiques applicables.

Déclarations prospectives

Le présent communiqué comporte des déclarations prospectives qui sont assujetties à des risques et incertitudes. Toutes les déclarations dans le présent communiqué, exceptées celles qui portent sur des faits historiques ou actuels, sont des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives présentent nos attentes et nos projections actuelles concernant notre situation financière, nos résultats d'exploitation, nos plans, nos objectifs, notre performance future et nos activités. Ces déclarations prospectives peuvent être identifiées par le fait qu'elles ne se rapportent pas uniquement à des faits historiques ou actuels. Les déclarations prospectives dans le présent communiqué comprennent les déclarations concernant le total des produits, les produits générés par les solutions infonuagiques et le BAIIA ajusté du deuxième trimestre et de l'ensemble de l'exercice 2019, ainsi que celles concernant nos projets futurs axés sur la croissance. Ces déclarations peuvent contenir des termes comme « anticiper », « estimer », « s'attendre à », « projeter », « chercher à », « planifier », « avoir l'intention de », « croire », « pourra », « pourrait », « continuer », « probable », « devrait » et d'autres mots et termes ayant un sens similaire en lien avec toute discussion du moment ou de la nature de la performance opérationnelle ou financière ou d'autres événements, même si les déclarations prospectives ne renferment pas toutes de tels termes. Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué sont fondées sur des hypothèses que nous avons formulées à la lumière de notre expérience du secteur et de notre perception des tendances historiques, de la conjoncture actuelle et des développements futurs prévus, ainsi que d'autres facteurs que nous estimons appropriés dans les circonstances. En examinant le présent communiqué, vous devez comprendre que ces déclarations ne constituent pas des garanties de performance ou de résultats. Ces hypothèses et notre performance ou résultats futurs comportent des risques et incertitudes (dont plusieurs échappent à notre contrôle). Ces risques et incertitudes comprennent notamment ce qui suit :

  • notre incapacité d'atteindre ou de maintenir la rentabilité; 
  • une concurrence importante à nos solutions;
  • notre incapacité de continuer à développer ou à vendre nos solutions infonuagiques actuelles;
  • notre incapacité de gérer efficacement notre croissance;
  • le risque que nous pourrions être incapables de faire migrer avec succès nos clients de solutions de bureau vers nos solutions infonuagiques ou de compenser la baisse des produits des solutions de bureau par des produits de solutions infonuagiques;
  • le marché pour les solutions infonuagiques destinées aux entreprises se développe plus lentement que nous prévoyons ou diminue;
  • nos efforts pour accroître l'utilisation de nos solutions infonuagiques et nos autres applications pourraient ne pas réussir;
  • nous ne parvenons pas à fournir des améliorations et de nouvelles fonctions et modifications à nos solutions;
  • un défaut de se conformer à l'ordonnance de consentement continu de la Federal Trade Commission (« FTC ») en ce qui a trait à la protection des données;
  • des interruptions ou défaillances de systèmes, y compris des atteintes à la cybersécurité, des vols d'identité ou d'autres perturbations qui pourraient compromettre nos données;
  • notre défaut de nous conformer aux lois, aux règlements et aux normes en matière de confidentialité, de sécurité et de gestion des données;
  • des changements aux règlements régissant la protection de la vie privée ou aux lois ou autres règlements nationaux ou étrangers en matière de protection des données;
  • nous sommes incapables d'étendre avec succès à d'autres marchés nos produits actuels ou de pénétrer davantage les marchés actuels; 
  • nous sommes incapables de répondre aux demandes plus complexes de nos plus importants clients en matière de configuration et d'intégration;
  • des refus de la part de nos clients de renouveler leurs ententes avec nous, ou des renouvellements de ces ententes avec des niveaux d'honoraires de performance plus faibles;
  • nous ne parvenons pas à gérer notre infrastructure d'opérations techniques;
  • nous sommes incapables de maintenir les relations nécessaires avec les tiers ou les licences de logiciels de tiers, ou il y a des erreurs dans les logiciels que nous concédons sous licence;
  • notre incapacité de protéger nos droits de propriété intellectuelle, notre technologie brevetée, nos informations, nos processus et notre savoir-faire;
  • nous ne parvenons pas à suivre la cadence des progrès technologiques rapides et l'évolution des normes du secteur; 
  • des changements apportés aux lois et aux règlements relatifs à l'Internet ou des changements dans l'infrastructure même de l'Internet; 
  • des facteurs généraux liés à l'économie, à la politique et aux marchés qui échappent à notre contrôle; et 
  • d'autres risques et incertitudes décrits dans le formulaire 10-K de notre plus récent rapport annuel, le formulaire 10-Q des rapports trimestriels subséquents et d'autres documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission. 

 

D'autres facteurs ou événements entraînant une performance réelle différente des présentes déclarations prospectives peuvent se produire et il nous n'est pas possible de tous les prédire. Si un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes devaient se matérialiser ou si une de nos hypothèses devait se révéler inexacte, notre situation financière, nos résultats d'exploitation, notre performance et nos activités à venir pourraient différer considérablement de la performance projetée dans les présentes déclarations prospectives. En plus des facteurs et hypothèses décrits ci-dessus dans le présent communiqué, voici certains des facteurs importants et des hypothèses utilisés pour établir des informations prospectives : l'économie en général demeure stable; l'environnement concurrentiel dans le marché de la GCH demeure stable; la demande pour des solutions de GHC demeure stable; nos capacités de mise en œuvre et nos temps de cycle demeurent stables; les taux de change actuels et ceux utilisés dans l'élaboration des présentes déclarations prospectives, plus précisément le taux de change du dollar américain par rapport au dollar canadien, demeurent stables aux taux actuels ou à un niveau proche de ceux-ci; nous pourrons maintenir nos relations avec nos employés, clients et partenaires; nous continuerons à attirer du personnel qualifié pour soutenir nos besoins en matière de développement et le service à notre clientèle actuelle et future; et les facteurs de risque ci-dessus, pris individuellement ou dans leur ensemble, n'ont pas une incidence importante sur la Société. Toute déclaration prospective que nous faisons dans le présent communiqué n'est valable qu'à la date où elle est formulée. Sauf si la loi l'exige, Ceridian ne s'engage pas à réviser ou à actualiser les déclarations prospectives à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour quelque autre motif.

 

Source : Ceridian HCM Holding Inc.


Pour plus des renseignements, veuillez communiquer avec :
Relations avec les investisseurs
Jeremy Johnson
Vice-président des finances et des relations avec les investisseurs
Ceridian HCM Holding Inc.
844 829-9499
investors@ceridian.com


Relations publiques
Teri Murphy
Directrice des communications de l'entreprise
Ceridian HCM Holding Inc.
647 417-2117
teri.murphy@ceridian.com

 

 

 

© Ceridian Canada Ltée. Tous droits réservés.    Confidentialité    Modalités et conditions
×
Renseignez-vous sur nos produits, consultez notre documentation, et plus encore. Entrez votre requête dans le champ de recherche ci-dessus. Des résultats s’afficheront à mesure que des mots-clés sont saisis.