30 mars 2020

Le bon côté des choses

David Ossip, président du conseil d’administration et chef de la direction de Ceridian, entrevoit une lueur d’espoir en ces temps incertains, et nous fait part des bons côtés de notre « nouvelle réalité ».

Les derniers mois ont été incroyablement difficiles pour de trop nombreuses familles, partout dans le monde. La crise sanitaire en elle-même, ainsi que son incidence sur les ménages, a eu de terribles conséquences sur nombre d’entre nous.

Pourtant, il n’y a pas que de mauvais côtés. Alors qu’une autre longue semaine tire à sa fin, j’aimerais me concentrer sur les aspects positifs.

 

Plus de temps en famille

Dans le cadre de mon travail, je passe plus de temps que je ne veux bien l’admettre dans des avions et des hôtels afin de rencontrer en personne des collègues, des clients et des investisseurs. Le décalage horaire n’atteint plus vraiment le voyageur d’affaires aguerri que je suis. Il m’est toutefois toujours aussi pénible d’être loin de ma femme et de mes enfants. Trop de fois, j’ai dû manquer des matchs de soccer et des rencontres parents-enseignants. Mais depuis deux ou trois semaines, je travaille de la maison. Comme tout le monde, j’ai découvert que le télétravail comporte ses défis, surtout en présence des enfants. Mais il y a aussi de grands avantages. J’ai pris plus de repas en famille de suite que je ne l’avais fait depuis ma propre enfance.

 

Rapprochements entre collègues

S’il y a une leçon que nous pouvons déjà tirer de la crise actuelle, c’est que nous sommes tous unis dans cette situation. Cela s’observe tant dans le monde en général qu’au travail en particulier. Habituellement, dans bon nombre d’organisations, les réunions commencent par la présentation de l’ordre du jour, et l’on se met rapidement au travail. Au cours des dernières semaines, cependant, les choses ont beaucoup changé. Les gens échangent maintenant davantage de plaisanteries et de propos légers au début et tout au long des réunions, et semblent réellement « présents ».

 

Regain de créativité, de collaboration et de volontariat

Ceridian s’enorgueillit d’être une entreprise hautement novatrice. Lorsque nous embauchons du personnel, nous privilégions les candidats qui présentent cet attribut, et nous cherchons constamment à en favoriser l’émergence au travail. Ces jours-ci, chacun doit puiser au fond de lui-même pour être en mesure d’assumer à la fois ses responsabilités personnelles et professionnelles. Pourtant, nos employés ont sans cesse toutes sortes d’idées extraordinaires, qu’il s’agisse de nouvelles fonctions à ajouter à Dayforce pour aider nos clients et leurs employés à faire face à la pandémie de COVID-19, ou de créer un Club des enfants de Ceridian, une façon virtuelle de divertir les enfants de nos employés (tout en offrant un peu de répit aux parents pendant qu’ils travaillent). Des pauses-café et des pauses-repas virtuelles, et même des cinq-à-sept, s’organisent un peu partout, non pas à l’initiative de notre siège social, mais naturellement, grâce à l’inspiration de notre personnel.

 

Engouement pour l’entraînement

Il n’y a rien comme être cloîtré à l’intérieur et ne plus avoir que quelques pas à marcher jusqu’à la table de la cuisine pour se rendre au travail pour nous donner envie de sortir prendre l’air et de bouger. Je suis moi-même adepte de cyclisme, et le temps récemment passé à la maison et le printemps qui renaît m’ont fourni d’excellentes sources de motivation, et m’ont poussé à donner quelques coups de pédales supplémentaires. C’est extraordinaire de voir les défis de mise en forme virtuels qui sont lancés dans nos succursales à l’échelle mondiale. Une compétition amicale ne peut qu’être bénéfique pour toute l’équipe comme pour chacun d’entre nous individuellement.

Nous sommes tous impatients de tirer un trait sur cette « nouvelle réalité ». En attendant, efforçons-nous de continuer de profiter des bienfaits inattendus qui découlent de la situation.

David Ossip

David Ossip, président du conseil d’administration et chef de la direction de Ceridian À titre de chef de la direction, David Ossip a piloté la transformation de Ceridian, lui permettant de passer du statut de fournisseur de services de paie traditionnels à celui d’entreprise innovante de gestion infonuagique du capital humain. En avril 2018, Ceridian a réalisé le plus important premier appel public à l’épargne mené par une entreprise spécialisée dans la technologie de l’histoire canadienne, réunissant plus de 800 millions de dollars. Ceridian a également réalisé une offre publique sur le marché secondaire, ce qui lui a permis d’amasser 400 millions de dollars supplémentaires. M. Ossip s’est également inscrit au palmarès des chefs de la direction les plus estimés au pays établi par Waterstone Human Capital, ainsi qu’au palmarès du Top des PDG établi par Glassdoor. Sous sa direction, Ceridian a été nommée aux palmarès des meilleurs lieux de travail pour les personnes de la génération Y, pour les femmes et en technologie.

Voir tous les billets

Merci!

Vous recevrez notre prochaine infolettre dès qu’elle sera prête.

Abonnez-vous à notre infolettre

Obtenez les dernières nouvelles en matière de leadership éclairé de la part de Ceridian.
Veuillez consulter la politique de confidentialité de Ceridian pour en savoir plus.
×
Renseignez-vous sur nos produits, consultez notre documentation, et plus encore. Entrez votre requête dans le champ de recherche ci-dessus. Des résultats s’afficheront à mesure que des mots-clés sont saisis.