21 mars 2019

Quatre stratégies pour des employés de PME mobilisés et heureux

Pour être efficaces, vos stratégies de mobilisation n’ont pas besoin d’être coûteuses. Le secret est d’apprendre à connaître vos employés pour comprendre ce qui les motive à se dépasser. Voici quatre façons de maintenir la mobilisation de vos employés à l’égard de votre PME, quelle que soit leur génération.

Sur la question de la mobilisation, les PME ont une longueur d’avance sur les plus grandes entreprises. Selon une étude comparative de Gallup, 57 % des employés dans des PME affirment être entièrement mobilisés à l’égard de leur employeur, comparativement à 40,5 % pour les employés dans de grandes entreprises. Katie Halbesleben, doctorante en sociologie à l’Université Baylor et auteure principale d’un rapport sur les résultats de l’étude, a indiqué que les résultats prouvent encore une fois que le fait de travailler pour une petite entreprise locale est l’un des principaux facteurs de mobilisation et de fidélisation de l’effectif.

Si toutes les entreprises doivent investir dans des stratégies de mobilisation, celles-ci n’ont pas besoin d’être coûteuses. L’essentiel est de maîtriser l’un des aspects fondamentaux de la mobilisation à long terme : apprenez à connaître vos employés et ce qui les motive à se dépasser. Vous devez notamment savoir que chaque groupe démographique peut différer : son style de travail, son attitude par rapport à l’emploi et ses objectifs de carrière à long terme.

Voici quelques conseils pour garder vos employés heureux et mobilisés à l’égard de votre PME, quelle que soit leur génération.

Ayez des conversations continues

Le fait est bien établi : une bonne relation employé-gestionnaire se fonde entre autres sur la tenue de conversations plus riches et plus fréquentes. Les employés se sentent mobilisés lorsqu’ils ont l’impression d’avoir voix au chapitre, et non pas lorsqu’ils sont contraints d’écouter passivement. Veillez à établir des moyens qui favorisent la rétroaction et la communication en continu, et qui fonctionnent dans les deux sens.

Du point de vue de l’employeur, la rétroaction en continu a pour avantage de fournir régulièrement des renseignements fondés sur les connaissances, les points de vue et les talents des employés.

Commencez par des mesures simples. Par exemple, tenez des entretiens individuels à intervalles réguliers avec vos employés. Ces rencontres n’ont pas besoin d’être formelles, mais elles doivent permettre aux employés de s’exprimer, de faire connaître leurs idées et de sentir qu’ils gardent un lien avec leur supérieur.

Confiez plus de responsabilités aux employés

Dans une PME, il n’est pas rare que les employés portent plusieurs casquettes et occupent un poste qui n’est pas aussi clairement défini qu’il le serait dans une plus grande organisation. De fait, il n’est pas toujours possible d’établir un parcours d’avancement et de perfectionnement professionnels bien défini.

Discutez avec chacun des employés (pourquoi pas pendant les rencontres individuelles précédemment décrites?) afin de connaître ce qui les motive ainsi que la nature de leurs objectifs, et de les aider en ce sens. Par exemple, vous pourriez leur proposer des ressources supplémentaires, comme des livres ou des formations en ligne, pour les aider à acquérir des compétences qui correspondent à leurs champs d’intérêt. Celles-ci pourront ensuite être mises à profit dans le cadre de projets.

Vous pouvez aussi favoriser la mobilisation de vos employés en leur donnant davantage de responsabilités. Par exemple, un employé qui a l’habitude de se voir confier des tâches de soutien pourra se sentir stimulé si on lui propose de diriger un nouveau projet (ou un de ses volets).

Expliquez aux employés pourquoi ils comptent pour l’entreprise

Pour mobiliser les employés, il faut d’abord établir clairement la raison d’être et les objectifs de l’entreprise.

Si les employés ne comprennent pas vos objectifs organisationnels, ils ne sauront pas vers quoi orienter leurs actions. Aidez-les à comprendre ce qu’ils apportent à l’entreprise et la valeur ajoutée des compétences qui leur sont propres. Cette approche permet aussi de clarifier les attentes et d’établir les priorités. L’employé sait ainsi ce que vous attendez de lui, et ce qu’il peut attendre de votre part.

Énoncez aussi clairement les valeurs et la culture de votre entreprise, qui sont étroitement liées à sa raison d’être et à ses objectifs.

Selon le rapport L’état du capital humain 2018-2019 publié par Ceridian, parmi les employés affirmant que leur employeur met en pratique les valeurs qu’il énonce, 90 % sont heureux au travail, comparativement à 52 % des employés qui affirment le contraire.

Soulignez le travail bien fait et récompensez vos employés pour celui-ci

Souligner le travail d’un employé qui le mérite est un geste essentiel à la mobilisation qui est trop souvent oublié par les employeurs.

Les chiffres sont probants : sept employés sur dix ayant affirmé avoir reçu une forme de reconnaissance de la part de leur supérieur ont dit être heureux dans leurs fonctions, selon une étude citée dans le Harvard Business Review.

Les marques de reconnaissance n’ont pas besoin d’être coûteuses ni de s’inscrire dans un vaste programme officiel. Un simple « merci » peut suffire pour souligner à un employé qu’il a fait du bon travail. C’est un bon moyen de favoriser la mobilisation, mais aussi d’encourager les employés à donner l’exemple aux autres.

Par ailleurs, plus la reconnaissance est personnelle, plus vous montrez à l’employé que vous le comprenez et l’appréciez. Tâchez donc de vous renseigner sur ses sources de motivation. Qu’est-ce qui le passionne? Comment souhaite-t-il que ses efforts soient soulignés? Par une carte cadeau, un petit mot, une reconnaissance verbale?

Article connexe : Rewards that work for your millennial and Gen Z employees

Songez aux coûts d’une faible mobilisation

Pour souligner l’importance des mesures pour mobiliser vos effectifs, imaginez le scénario inverse, soit une faible mobilisation et les coûts qui en découlent. Si vous n’arrivez pas à vous doter d’un effectif solide constitué d’employés fidèles et vaillants, de nombreux écueils vous attendent, comme une augmentation du taux de roulement du personnel et une baisse de la productivité.

De nos jours, les employés cherchent des occasions d’innover, de créer, d’apprendre et de s’épanouir tout au long de leur carrière. À titre d’employeur, engagez-vous à favoriser la mobilisation en faisant de celle-ci l’un des piliers de votre culture d’entreprise et une partie intégrante de l’expérience employé.

Jessica Cheung-Goldfarb

Mme Cheung-Goldfarb est directrice du marketing de produits chez Ceridian.

Voir tous les billets

Merci!

Vous recevrez notre prochaine infolettre dès qu’elle sera prête.

Abonnez-vous à notre infolettre

Obtenez les dernières nouvelles en matière de leadership éclairé de la part de Ceridian.
Veuillez consulter la politique de confidentialité de Ceridian pour en savoir plus.
© Ceridian Canada Ltée. Tous droits réservés.    Confidentialité    Modalités et conditions
×
Renseignez-vous sur nos produits, consultez notre documentation, et plus encore. Entrez votre requête dans le champ de recherche ci-dessus. Des résultats s’afficheront à mesure que des mots-clés sont saisis.